Le Centech de l’ÉTS : l’avenir sera techno!

Publié le 29 septembre 2016, par Dumouchel, Pierre

Toutes les boules de cristal le disent : la prospérité future du Québec passera en bonne partie par la filière technologique. La lecture des médias et le rythme auquel se succèdent les événements au parfum technologique à Montréal suffisent pour s’en convaincre.

Bien implantée au cœur du Quartier de l’innovation, un environnement où se marient travail, vie de quartier, culture et loisirs, l’ÉTS est témoin et acteur de cette mouvance déterminée à positionner Montréal sur la scène mondiale des technologies intelligentes et de ce que la présidente de Vidéotron, Manon Brouillette, appelait « la vie intelligente », notamment lors d’une conférence de presse le 19 septembre annonçant un partenariat entre Vidéotron, Ericsson, le Quartier de l’innovation et l’ÉTS.

L’ÉTS est fière d’être au nombre des joueurs qui jouent dans ce match, entre autres par le biais de ce que nous appelons, à l’interne, le « Centech 4.0 », que j’ai évoqué dans mon billet de juin dernier et qui est né de notre engagement à l’égard du développement de l’entrepreneuriat technologique.

Le « nouveau » Centech est un accélérateur dont la mission est de conseiller, stimuler et propulser les entreprises et les entrepreneurs visionnaires qui mettent au point des technologies de haut niveau à fort potentiel commercial à l’échelle internationale dans un environnement technologique du futur. Preuve de sa pertinence, le lieu attire déjà, quelques mois à peine après sa refonte, des entrepreneurs provenant de l’étranger!

La clé de cet élan : la décision de focaliser sur le potentiel de commercialisation à l’échelle planétaire des projets qu’accueille l’accélérateur. L’objectif est clair : transformer des « technopreneurs » en entrepreneurs. En fait, pour être accueillis au Centech, les entrepreneurs doivent répondre à trois critères : former une équipe solide (aucun projet technologique de classe mondiale ne peut être le fait d’un seul individu en raison du nombre d’expertises nécessaires),  proposer un projet qui présente un intérêt réel pour le marché et afficher un incontestable potentiel de croissance.

Déjà, quelques succès phénoménaux pointent à l’horizon. Parmi ceux-ci, Audible Reality, un concept révolutionnaire de son en 3D; Sollum, une lumière artificielle qui imite parfaitement la lumière naturelle; EVEY, le premier assistant personnel intelligent qui assure le confort de la maison en gérant l’ensemble de ses objets connectés; FZ Engineering, un procédé révolutionnaire de finition de surface pour les pièces métalliques et plastiques imprimées par une imprimante 3D; et Ecotuned, qui transforme des camionnettes polluantes en véhicules électriques grâce au premier système motopropulseur réutilisable au monde.

Montréal et le Québec au nombre des écosystèmes d’accélération technologique parmi les meilleurs au monde? L’ÉTS et le Centech contribueront à cet effort pour que nous puissions, collectivement, décrocher cette position!

Haut de page