Le Québec, nation maritime

Publié le 24 avril 2018, par Trépanier, Nicole

D’abord route des explorateurs et axe principal de la Nouvelle-France, le fleuve Saint-Laurent devient rapidement le berceau de peuplement des colonies françaises en Amérique du Nord, et constitue, dès le XVIe siècle, un vecteur économique important grâce à la pêche et au transport commercial. Le Canal Lachine en a fait une voie de navigation commerciale importante et a permis à Montréal de s’imposer comme métropole industrielle avec son port. Aujourd’hui, plus de 110 millions de tonnes de marchandises sont transportées annuellement sur ses eaux, presque la moitié de la population québécoise s’abreuve de son eau et près de 5 millions de Québécois vivent sur ses rives.

Depuis toujours, pour les Québécois, le Saint-Laurent constitue l’artère principale de son développement économique, social et culturel.

Bon nombre de Québécois tirent leur activité du fleuve, il suffit de penser au secteur touristique (croisières, observation de la faune, sites historiques et patrimoniaux), aux activités de loisir/sportives (nautisme), ou encore à des activités plus traditionnelles telles que la pêche. La mondialisation en a fait un lieu d’approvisionnement, d’échanges et de commerces privilégié. Le fleuve Saint-Laurent permet d’acheminer à faible coût de grandes quantités de matières premières et de produits manufacturés, sur de longues distances.

90% des biens qui font partie de votre quotidien sont livrés par navire.
Cela va de votre divan, aux pneus de votre auto, aux matériaux de construction de votre maison, à votre tablette de chocolat et à l’orge qui a servi à la fabrication de votre bière de micro-brasserie favorite sans oublier vos vêtements ou encore votre cellulaire!

L’industrie maritime génère à elle seule 2,3 milliards de dollars au produit intérieur brut. Un secteur d’activité qui regroupe 366 entreprises, engendre 27 000 emplois en mer et à terre et verse 1 milliard de dollars, annuellement, en salaires.

Chaque année 5,6 millions de passagers utilisent les 13 dessertes maritimes accessibles sur ses rives.

C’est donc dire que le Saint-Laurent, et l’industrie maritime qui s'est ancrée tout au long de son cours, contribuent à la qualité de vie des Québécois, et par la fait même à la prospérité du Québec!

Haut de page