Montréal : oser mettre le cap sur la fête

Publié le 13 mars 2015, par Rozon, Gilbert

Vous rappelez-vous, il y a deux ans? Les scandales qui s’enchaînaient. Corruption. Collusion. Le maire qui démissionne. Son successeur qui se fait arrêter. Ce sentiment de honte auquel Montréal était associée. Nous l’avons tous vécu. Douloureusement.

Rendons-nous compte de l’extraordinaire revirement de situation qui s’est produit! Montréal, tel le phœnix, renaît de ses cendres.

Le 17 novembre dernier, il y avait 1 500 citoyens rassemblés à la Place des Arts pour mettre la dernière main à des projets citoyens pour relancer la métropole, des projets qui avaient pour caractéristique commune de ne nécessiter aucune nouvelle subvention gouvernementale. C’était le rendez-vous de je vois mtl qui a été un succès retentissant, celui d’une communauté qui se prend en main. Jamais pareil événement n’aurait pu être tenu 24 mois plus tôt. Chapeau à Jacques Ménard, l'initiateur de ce mouvement, épaulé par Michel Leblanc et l'équipe de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. C’est la manifestation concrète d’un changement d’esprit dans notre métropole.

Après avoir touché le fond, Montréal rebondit. Tout à coup, tout ce qui faisait défaut semble se placer dans le bon ordre. Montréal a, à nouveau, pour la première fois depuis 30 ans, un maire incontournable, un maire qui voulait la fonction, qui en rêvait et qui est heureux à l’hôtel de ville. Bravo Denis Coderre. Comme il le dit, « There’s a new sheriff in town. » La construction tourne à plein régime. Des immeubles résidentiels, des tours à bureau. Des quartiers renaissent, comme Griffintown. Des projets formidables se dessinent, comme le recouvrement de l’autoroute Ville-Marie.

Et quoi qu’on ait pu en dire, nous aurons bientôt deux nouveaux hôpitaux universitaires que le monde va nous envier, le CHUM et le CUSM. On pourrait même dire trois avec le projet géant d’agrandissement de Sainte-Justine. À cela, s’ajouteront bientôt les ouvrages colossaux que seront le nouveau pont Champlain et le nouvel échangeur Turcot.

Notre métropole, qui était déprimée hier, est aujourd’hui en pleine effervescence. Il y a aujourd’hui à Montréal une concentration exceptionnelle de projets portée par un vent de renouveau. Notre métropole est en train de se réinventer. Elle est en train de se hisser parmi les métropoles étoiles du XXIe siècle en Amérique du Nord. La transformation est de cet ordre. Et c’est à nous de la concrétiser. C’est à nous de nous mobiliser, de mettre de l’avant des projets, d’investir et de s’inscrire avec fierté et enthousiasme dans le renouveau de Montréal.

En 2017, Montréal aura 375 ans. Osons mettre le cap sur la fête. Osons hisser Montréal parmi les métropoles les plus vibrantes et les plus dynamiques d’Amérique du Nord.

Haut de page