Entrepreneuriat et prospérité, une équation évidente?

Publié le 23 juin 2015, par Marchand, Rina

La Fondation de l’entrepreneurship a lancé le 30 avril dernier l’Indice entrepreneurial québécois 2015. L’Indice est présenté depuis 2010 par la Caisse de dépôt et placement du Québec et réalisé en partenariat avec l’Institut d’entrepreneuriat Banque Nationale | HEC Montréal; cette édition de l’Indice brosse un portrait des tendances régionales québécoises au niveau du dynamisme entrepreneurial et porte surtout son regard sur une analyse selon les degrés d’urbanités de la province (le dynamisme au niveau des métropoles, des grandes villes, moyennes et petites villes ainsi que des villages).

J’aurai l’occasion de revenir sur les constats vraiment intéressants de cette édition de l’Indice (car nous y avons vu un dynamisme des plus remarquables dans les petites localités, plus que dans les métropoles, même).

L’Indice est une enquête menée auprès du grand public avec la collaboration de Léger Marketing, qui a consulté 2587 répondants du Québec. L’occasion était trop belle pour ne pas sonder la population sur sa perception de l’équation entre l’entrepreneuriat et la création de prospérité dans leur région…

Ainsi, nous avons posé la question suivante : « Comment qualifiez-vous l'importance de l'entrepreneuriat (création d'entreprises, PME, etc.) pour le développement économique et la prospérité de votre localité ou région ? »

Il s’avère que les Québécois perçoivent la création d’entreprises comme un facteur important de prospérité et de développement économique régional. Ainsi, sur l’ensemble de la province, 94,1 % des répondants ont des avis favorables ou très favorables quant au rôle de l’entrepreneuriat pour le développement local. Les taux les plus élevés des avis très favorables ont été enregistrés dans la Côte-Nord, la Montérégie et le Centre-du-Québec. Ce constat est très appréciable puisque le démarrage de nouvelles entreprises constitue la principale source de création nette d’emplois dans l’économie nord-américaine sinon la seule, au moins depuis 1975.

Entrepreneuriat et prospérité, une équation évidente? Il semble que pour une majorité de Québécois, la réponse soit OUI!

» » Pour télécharger gratuitement le rapport de l’Indice entrepreneurial québécois 2015, cliquez ici.

Haut de page