Lapierre, Eugène

Lapierre, Eugène

Directeur de la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale et vice-président du Tennis Professionnel pour le Québec, Tennis Canada

Directeur de la Coupe Rogers, présentée par Banque Nationale, depuis 2001, Eugène Lapierre est le grand responsable du tennis professionnel au Québec. Chaque année, il figure parmi les dirigeants les plus influents du monde du sport, selon plusieurs classements établi au fil des ans par des médias reconnus comme La Presse et le Journal de Montréal.

M. Lapierre gravite dans le milieu du tennis depuis sa tendre enfance et a connu du succès dans à peu près toutes les fonctions possibles dans le domaine. D’abord comme joueur où il a dominé la province chez les 16 ans et moins (1972), 18 ans et moins (1974) et 21 ans et moins (1977) en plus de se classer 4e dans la classe ouverte, il a ensuite occupé les postes d’entraîneur, de professionnel de club, d’officiel et actuellement d’administrateur. Il a été impliqué de près ou de loin dans tous les grands événements et grandes compétitions au Québec depuis une vingtaine d’années.

De 1983 à 1993, M. Lapierre était directeur technique de Tennis Québec. En 1987, il a lancé un projet de mini-tennis qui a assuré la pratique du sport pour les jeunes dans les écoles leur fournissant l’équipement nécessaires (mini-raquettes et balles). Il a ensuite pris la responsabilité des tournois nationaux et internationaux au Québec jusqu’en 1998. Nommé directeur-adjoint des Internationaux de Tennis du Canada en 1999, il en a pris les rennes deux ans plus tard en 2001, succédant à Richard Legendre. Il est également vice-président du tennis professionnel au Québec pour Tennis Canada.

Depuis ses débuts, M. Lapierre a supervisé plusieurs initiatives qui ont contribué à la croissance de la popularité du tennis québécois et de la Coupe Rogers, présentée par Banque Nationale, dont l’ajout de 2000 sièges et de 13 salons corporatifs au Stade Uniprix en 2001 et l’ajout des quatre courts intérieurs et le réaménagement du court Banque Nationale (construction de 4500 sièges) en 2004, faisant du tournoi de Montréal le seul tournoi du monde (outre ceux du Grand Chelem) à exploiter un stade secondaire. Plus récemment, il est à l’origine du programme de développement de talent Les Petits As Banque Nationale, qui a pour but de trouver les meilleurs athlètes âgés de six et sept ans et de développer leurs aptitudes au tennis. Plus récemment, il a également piloté le projet d’expansion du Stade Uniprix qui a permis à Tennis Canada de renouveler son stade en plus de bâtir quatre nouveaux terrains de terre battue sur le toit du Centre national de tennis.

Depuis qu’il est à la barre de la Coupe Rogers, présentée par Banque Nationale, l’assistance est passée de 155 000 à plus de 213 000 spectateurs, soit une augmentation de près de 40 pourcent. La télédiffusion de l’événement est retransmise dans plus de 150 pays à travers le monde et les cotes d’écoute ne cessent de croître.

M. Lapierre est aujourd’hui à la barre d’un événement qui est l’un des plus accueillants et mieux organisés des circuits ATP et WTA, avec des retombées de près de 30 millions de dollars annuellement. Grâce à l’engagement et l’influence d’Eugène Lapierre, Montréal est en voie de devenir le centre tennistique du Canada. C’est au Stade Uniprix, en effet, que loge le Centre national d’entraînement, soit le lieu d’entraînement des meilleurs espoirs canadiens à l’année longue.

M. Lapierre a été membre du Conseil d’administration de la Ligue Nationale d’Improvisation de 2001 à 2008. Il est membre du Conseil d’administration de la Fondation de l’Institut de Tourisme et d’Hôtellerie du Québec et celui de la Fondation du Zoo de Granby. Depuis 2013, il est également président du Conseil d'administration du Centre de loisirs communautaires Lajeunesse à Montréal. Il a récemment été honoré par Tourisme Montréal qui lui a remis le Grand Ulysse, un prix récompensant l’organisateur de l’événement attirant le plus de tourisme à Montréal.

Originaire de Granby, Eugène habite à Montréal avec sa fille Éléonore.


Ses derniers billets

Voir tous ses billets
Aucun résultat pour ce filtre.
Haut de page