Leduc, Ing., Stéphane

Leduc, Ing., Stéphane

Vice-président Développement stratégique - Groupe Ceger

Gestionnaire chevronné, Stéphane Leduc est à la tête de l’une des plus grandes firmes d’ingénierie québécoise. En 2011, à titre de vice-président de Cegertec Experts-conseils, il a piloté la création d’une coentreprise avec WorleyParsons, leader mondial en ingénierie et gestion de projet. La nouvelle entité, dont 50 % est détenu par des intérêts québécois, réunit ainsi Cegertec, établie au Québec depuis plus de 60 ans, et WorleyParsons, qui compte près de 35 000 employés dans le monde et est présente dans 45 pays.

Suite à la naissance de Cegertec WorleyParsons, Stéphane a assuré avec brio l’intégration des deux entités et les meilleures pratiques de la multinationale au sein de l’entreprise. Il siège d’ailleurs sur l’équipe canadienne de direction de WorleyParsons où il peut partager l’expertise et le savoir-faire de Cegertec. De plus, grâce à ses grandes aptitudes de gestion, il a su manœuvrer avec succès cette importante réorganisation dans un contexte économique difficile en maintenant un niveau de rentabilité sans précédent.

Dès son arrivée chez Cegertec en 2008, Stéphane a pris en main les rênes du développement des affaires. Grâce à son travail acharné et sa forte direction, Cegertec a connu une croissance soutenue de 30 % dans les quatre premières années de son mandat. Il a d’ailleurs grandement contribué à la diversification géographique de l’entreprise avec l’ouverture de bureaux partout en province. Il a su positionner l’entreprise comme chef de file dans cinq grands secteurs d’activités : l’énergie, les mines et métaux, les hydrocarbures, les infrastructures et le bâtiment. Avec plus de 360 employés travaillant à la grandeur du Québec et un volume d’affaires de plus de 45 M$ en 2011, l’entreprise a connu une croissance importante.

Natif de Beauharnois, Stéphane détient un baccalauréat en génie électrique de l’Université de Sherbrooke. Après ses études, il a occupé de nombreux postes pour des entreprises d’importance, entre autres au sein de la firme de génie-conseil Hatch où il s’est activement impliqué dans le projet de construction de l’usine de magnésium Magnola. Après une brève expérience en usine chez Molson en tant que responsable de l’ingénierie électrique, il retourne chez Hatch en 2000 comme chargé de projet multidisciplinaire au sein de l’équipe Alliance Nord-Est Alcoa-Hatch, poste qu’il occupe pendant trois ans. Dans l’exercice de ses fonctions au sein de l’Alliance, il acquiert une solide expérience en gestion de projets multidisciplinaires dans le secteur de l’aluminium et en prend la direction de 2005 à 2008. Coordonnant l’ingénierie de tous les projets réalisés dans sept usines d’Alcoa, il dirige alors une équipe de 150 ingénieurs et techniciens et gère une enveloppe budgétaire de plus de 100 M$.


Ses derniers billets

Voir tous ses billets
Aucun résultat pour ce filtre.
Haut de page